Bannière
Bannière

Bénin / Sport : A la découverte de l’Académie Poté Joseph

Bénin / Sport : A la découverte de l’Académie Poté Joseph

Le Bénin regorge des talents. Et pour aiguiser ces talents, il faut bien intégrer des « centres de formations ». En football, il y en a plus d’une dizaine parmi lesquels on a le centre dénommé APJ entendez, Académie Poté Joseph. Un détour dans ledit centre et on est satisfait.

Reconnue parmi les initiatives de forma­tion par le ministère des sports, l’Académie Poté Joseph (APJ) a de beaux jours devant elle.

Créée en octobre 2012, elle est une idée de l’international bé­ninois Mickael Poté, qui, dans un premier temps, a voulu offrir l’opportunité aux pe­tits enfants béninois d’aiguiser leur talent, à l’image de David Djigla, un produit des centres de formation béninois.

Et pour faire plaisir à son père, il a donné le nom Poté Joseph à son académie. Ayant dé­marré avec 24 jeunes que le joueur a entiè­rement pris en charge dans un régime inter­nat, ce centre sis à Ak­pakpa, dans le 1er ar­rondissement (ex zone des ambassades), a aujourd’hui en son sein, 34 pensionnaires, répartis en 3 catégo­ries de jeunes(U12, U15 et U17).

Son directeur est Ha­madou Oumarou alias Weah, un passionné du football qui nourrit de grandes ambitions pour ce centre. Pour intégrer ce centre, les jeunes identifiés un peu partout par les techniciens du centre sont soumis à un test de recrutement, un test à l’issue duquel ils sont re­tenus suivant les condi­tions établies par l’aca­démie.

– 2 fois championnes du Tournoi des initiatives de formation sportive

Parlant de palmarès, il faut rappeler que le tout premier trophée gagné par APJ est le trophée Birma Poté, ini­tié par le promoteur. Ce tournoi avait regroupé 4 centres. C’est le dé­but d’une multitude de sacres.

Mise à part les petits tournois gagnés, l’aca­démie Poté Joseph a été demi-finaliste en 2013 à Natitingou au Tournoi des initiatives de formation sportive (TIFORS) organisé par le MJSL. L’année d’après, elle a été championne de TIFORS 2014 à Tchaourou avant de ré­éditer l’exploit en 2015 à Bassila.

Cette académie est l’un des 4 centres qui repré­senteront le Bénin à la phase finale de la 7ème édition du tournoi inter­national des centres de formation de football (Tic 2ff) qui aura lieu en avril prochain. Elle a dé­croché son ticket, il y a quelques semaines à l’issue de la phase na­tionale qualificative du tournoi, organisée sur le gazon synthétique du terrain de l’université d’Abomey Calavi.

Et d’ailleurs pour mieux représenter le Bénin à ce tournoi, le centre a pris part à deux camps de préparation. A l’issue de ceux-ci ponctués par des tournois de mise en jambes, les protégés de l’international bé­ninois, Mickeal Poté ont fait preuve d’une bonne maitrise des enseigne­ments à eux donnés par leurs encadreurs. Ainsi, ils ont remporté ces deux minis cham­pionnats et se font pas­ser pour les joueurs des centres de formation les plus en formes.

La preuve, lors dernier tournoi des centres, ils ont terminé 1er avec 8 points en 4 matches et meilleure attaque avec 4 buts. Hounza Augustin Branly de cette acadé­mie a fini meilleur buteur du tournoi avec deux buts en 4 matches.

– APJ et la sélection na­tionale cadette –

Ayant pour ambition de fabriquer de vrais hommes, capables de pratiquer le football, l’académie n’a pas en­core eu la chance de placer des joueurs dans des clubs, surtout natio­naux, du fait d’absence des championnats.

Néanmoins, 8 de ses joueurs ont été présé­lectionnés en équipe nationale cadette par le coach Edme Codjo, lors des préliminaires de la CAN U17. C’était lors de la double confrontation Bénin vs Côte d’Ivoire en mai 2016.Et pour ob­tenir ces performances, le centre a concocté un calendrier adéquat. Après les cours acadé­miques assurés par un établissement parte­naire du centre, les en­fants retournent à l’en­trainement à partir de 15heures.

Selon le calendrier du centre, ils ont droit à 3 heures de pratique du football par jour. Cela est placé sous l’oeil vi­gilent des entraineurs comme l’ancien gar­dien de but interna­tional béninois, Jonas Bidé (directeur tech­nique du centre). Il est assisté dans son travail par Youssouf Tiamiou (coach principal), Mo­hamed Kabirou, Fassas­si Sagbohan.

Récemment, le promo­teur Mickael Poté, a an­noncé avoir reçu le sou­tien de l’ancien gardien du FC Barcelone et la Roja (équipe nationale de l’Espagne), Victor Valdès qui se dit séduire par l’initiative avant de promettre suivre l’évo­lution des jeunes du centre. Vivement que l’actuel gardien de Middelsbroug, club du championnat anglais, tient parole afin d’aider le centre à mieux s’ex­porter.

 

Le Grand Angle

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.