Bannière
Bannière

Bénin : Le condensé de l’actualité du 08/05/2017 au 12/05/2017

Bénin : Le condensé de l’actualité du 08/05/2017 au 12/05/2017

L’actualité qui a le plus occupé les lignes des journaux parus cette semaine est sans nul doute les défections des députés au sein des groupes parlementaires à l’Assemblée Nationale. Nous allons donc entamer cette revue par là, pour aboutir au projet « Tous au Fitheb ».

Quatre groupes parlementaires volent en éclat, nous informe la Nouvelle Tribune au sujet de l’atmosphère qui a prévalu au sein de l’Assemblée nationale. « Il s’agit d’une part du groupe parlementaire « Union, Paix et Développement » (Unipaid), présidé par le professeur Mathurin Coffi Nago. Le second groupe parlementaire à subir le même sort est « République Dynamique Cohésion et action », présidé par le député Pascal Essou. Le troisième groupe à subir des démissions est le groupe parlementaire dénommé « République et Solidarité nationale », présidé par le député Barthélémy Kassa. Enfin, le quatrième groupe parlementaire qui a été disloqué est dénommé « République et Unité nationale », présidé par le député André Biaou Okounlola. », précise le quotidien qui ajoute qu’une reconfiguration des groupes parlementaires est en vue et peut-être même une disparition.

En fin de semaine, la suite de cette saga parlementaire est connue grâce à la Une de 24 heures au Bénin qui titre, Bouleversement de la carte politique du parlement, Une majorité confortable se dessine pour Talon. En effet, on comprend au travers des lignes du quotidien que la position de majoritaire est plus que jamais acquise pour le Président de la République. « En dehors du Bloc de la Majorité parlementaire (BMP) des 59 députés de différentes obédiences politiques qui réaffirment leur soutien au gouvernement, 15 dissidents de l’Alliance FCBE ont aussi fait une déclaration dans ce sens transformant du coup cette formation de l’opposition en une coquille vide. Selon des sources proches du parlement, d’autres élus se préparent pour renforcer cette majorité parlementaire qui se constitue pour soutenir les réformes initiées par le chef de l’État. », peut-on lire dans le journal.

Restons toujours dans les murs de l’Asemblée nationale avec le Matin Libre. L’examen de la loi sur le numérique à nouveau suspendu a titré ce journal dans la semaine. Si le quotidien reconnait que le texte en son contenu sera d’une grande utilité pour le Bénin qui jusqu’ici ne dispose d’aucune législation en la matière, ce dernier fustige quand même le comportement des élus et du gouvernement dans ce processus d’étude. « Déjà le texte soumis à l’appréciation des députés est volumineux malgré cela, les députés traînent les pas. Hier, c’est le gouvernement qui a fait suspendre les travaux, car la ministre a donné la priorité à son voyage. Cette dernière a profité de la suspension pour la pause pour effectuer un voyage. Elle n’y reviendra que le weekend alors le président de la séance Adrien Houngbédji a suspendu les travaux. », les travaux reprendront donc la semaine prochaine.

On pouvait aussi lire dans les titres proposés par LA Nouvelle Tribune : Affaire 18 kg de cocaïne : La plainte d’Ajavon pourrait être rejetée par la Cour Africaine des Droits de l’Homme. Selon les clarifications que les lignes du quotidien proposent, les avocats de l’homme d’affaires béninois auraient mis la charrue avant les bœufs. « En effet, les textes de cette cour n’admettent pas des recours qui enfreignent la chronologie des juridictions qui consiste à épuiser d’abord tous les degrés de juridictions nationales avant de se porter devant une cour supranationale (voir article 55 et 56 de la  Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ci-dessous).

Le plan de libération des espaces risque de faire de nouvelles victimes et cette fois des familles entières,nous informe 24 heures au Bénin dans ce titre, Plus de mille maisons menacées de déguerpissement à Cotonou et Abomey-Calavi. Cette décision de justice serait la résultante de situations conflictuelles qui opposent les familles Dossou-Yovo et celle Otcho. « Depuis plus d’un mois, les habitants desdits quartiers, sans être avertis, ont vu débarquer dans leurs maisons, des .forces de l’ordre, des représentants de la collectivité Otcho, accompagnés d’huissier de justice pour leur brandir des « significations de jugement, d’arrêt et d’ordonnance d’exécution avec commandement de déguerpir », fait savoir le journal.

C’est 24 heures au Bénin qui nous informe de la situation de crise qui prévaut prévalait ce lundi à la Sonapra en ce titre : Les agents de la Sonapra protestent contre leur licenciement. Selon les colonnes du quotidien, cette vague de licitement ciblerait un total de 318 personnes.  La manoeuvre aurait été engagée dans le cadre d’une rationalisation des ressources économiques de l’État. « Selon le syndicaliste, dans le cadre des réformes au ministère chargé de l’agriculture, il est prévu la création de sept (07) pôles de développement et de sept (07) agences dont les activités sont les mêmes que celles que mènent les structures en liquidation. », d’où ces derniers trouvent ce licenciement abusif.

«Palme Cardinal Bernardin Gantin des artisans de la paix»: Claude Balogoun et des personnalités honorés, précise l’Evnement précis. En effet, le feu Cardinal Bernadi Gantin aurait eu 95 ans cette année. Occasion au cours de laquelle l’Ong Paix et Liberté présidée par Hugues Hector Zogo a célébré l’anniversaire du Prélat en collaboration avec la Conférence Épiscopale. A l’occasion, le représentant des artistes au Conseil économique et social ainsi que plusieurs autres personnalités ont été distinguées, nous informe le quotidien

Le Matin Libre de son côté a fait le choix de nous mettre au courant de la 14è édition de la FESTHEC (Le Festival scolaire et universitaire de théâtre et de chorégraphie ). A ce propos c’est le programme complet des manifestations que le journal que le journal a publié. Le festival se tiendra du 10 au 14 mai.

Terminons cette revue avec le Fitheb (Festival international de Théâtre du Bénin. « Tous au Fitheb » : Douze spectacles pour le mois de mai, titre la Nouvelle Tribune. Le projet entre dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du théâtre. « Celle-ci s’ouvre le mardi 16 mai prochain à 17 heures, avec un spectacle de Kamarou-Dine Arekpa. Au total, 12 spectacles sont inscrits à l’agenda qui s’étend jusqu’au 31 mai. L’accès est libre et gratuit pour tous. « Tous au Fitheb » est l’un des projets de la direction du Fitheb pour faire vivre l’institution et le festival entre deux éditions. », précise le journal. Ainsi s’achève cette revue de presse hebdomadaire, à la semaine prochaine.

 

Bonheur Koyidé

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.