Bannière
Bannière

Opinion : Devenez archiviste au risque d’être escroqué par la SBEE !

Opinion : Devenez archiviste au risque d’être escroqué par la SBEE !

Une épreuve de nerf se joue actuellement avec les consommateurs de la SBEE. En toile de fond, une escroquerie qui ne dit pas son nom. Par voie de conséquence, il faudra déployer un trésor de patience pour supporter les nouveaux caprices de cette société. En tout cas, tout consommateur de la SBEE, du moins tout utilisateur des compteurs conventionnels est contraint de devenir désormais archiviste. Pourquoi? Les factures déjà payées contre quittance doivent être archivées sur plusieurs années. Une nouveauté.

A tout moment, il peut être lancé rudement à la face du consommateur qu’il a des factures impayées d’il y a un an, 2 ans, 5 ans et même datant de la proclamation de la République du Bénin. Combien de consommateurs détiennent encore les reçus des factures payées des années plutôt? Voilà une faiblesse à exploiter. Quelle ingéniosité ! Du coup, le consommateur qui ne retrouve plus ses quittances de paiement est contraint de payer à nouveau. C’est une évidence même. La menace à toute éventuelle résistance est connue : coupure dare-dare.

C’est pourtant connu qu’avec deux ou trois factures en instance, la coupure s’opère automatiquement dans les ménages. Quelle est alors cette générosité soudaine qui consiste à laisser un consommateur pendant des années et de revenir tel un somnambule qui s’ébroue pour lancer: «Il y a des factures impayées». Ridicule. Oh, Seigneur ! Est-ce une tacite stratégie de marketing en faveur des compteurs prépayés? D’autant plus que pris de colère, les utilisateurs des compteurs conventionnels aujourd’hui abusés, désabusés, sonnés et désarçonnés pourraient être contraints à opter pour les compteurs prépayés.

 Justin Amoussou

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.