Bannière
Bannière

Société : Smartphones et tablettes, la révolution tactile qui handicape les familles

Société : Smartphones et tablettes, la révolution tactile qui handicape les familles

Depuis les années 2000 on a noté une avancée fulgurante dans la téléphonie mobile. Le portable ne se limite plus à son rôle traditionnel qu’on lui connaît. Il va bien au-delà au point de devenir un « outil-compagnon » de l’homme. Son entrée dans la sphère familiale crée de sérieux bouleversements.

 

On pensait que l’avènement du téléphone mobile s’est opéré pour juste répondre aux besoins de communication ; erreur. Le mobile a vite fait de connaitre une évolution spectaculaire au point de devenir un concurrent menaçant pour son ainé l’ordinateur. On est passé de la simple fonction d’outil de communication pour faire du terminal portable un outil qui répond presque à tous les besoins communicationnels et relationnels.

Depuis 2007, la vie sociale a été quelque peu bouleversée avec l’arrivée des téléphones intelligents. Le smartphone a repris plusieurs fonctions d’un ordinateur et permet d’utiliser des programmes et de lire différents médias. Cette avancée technologique a facilité la vie aux utilisateurs qui éprouvent désormais du mal à s’en séparer un moment. Ce micro-écran va commencer a rivaliser le téléviseur puisqu’on peut s’informer ou se divertir tout en étant mobile. Du coup les habitudes ont commencé à changer. Depuis que la marque Apple a développé l’écran tactile et ses fonctions multimédias, le mobile a séduit le grand public, ce fut un succès commercial extraordinaire. Du smartphone à la tablette, ce n’est qu’un petit pas géant qui a été fait pour le bonheur des utilisateurs.

L’entrée de ces outils dans la sphère familiale va bouleverser les choses surtout avec le développement des réseaux sociaux qui marqueront la vie sociale d’une empreinte particulière. Papa, maman et les enfants, chacun avec son portable ou tablette, ne se donnent plus le temps de discuter ensemble. Chacun est face à son joujou et s’affaire. Du coup les moments de bonne ambiance se rarifient et la vie est rythmée par le micro-écran qui devient l’attrait incontournable. Certains enfants sont parfois plongés dans les réseaux sociaux au point même de se détourner de leur famille physique au profit de celle virtuelle. Cette désolidarisation du cercle famille conduit souvent les enfants a des extrêmes souvent difficiles à maîtriser.

La révolution tactile doit être maîtrisée  pour éviter les déboires sociaux. La technologie ne doit pas dévoyer la famille. Il convient de prendre la mesure des choses pour éviter les dérapages. La restauration du dialogue physique familial compte énormément.

 

Greg MAHUGNON

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.