Bannière
Bannière

Profil : Kemi Seba, panafricaniste convaincant

Profil : Kemi Seba, panafricaniste convaincant

Il fait partie des quelques rares panafricanistes qui ont compris que le combat de Marcus Garvey et de Kuamey N’Krumah ne peut se mener sur des terres étrangères. Né Capo Chichi Stellio, celui que l’on connait actuellement sous le nom de Kebi Seba a jugé utile de revenir s’installer sur sa terre d’origine pour mener sa lutte.

 

Un parcours tumultueux

Né en France de parents béninois, c’est dans ce pays que Stellio sera convaincu du rôle qu’il a à jouer dans la prise de conscience de ses frères noirs. Pour commencer, il change de nom et devient Kemi Seba. Kemi, de Kemith signifiant noir de l’ancien égyptien et Seba, un synonyme de l’ancien égyptien de son prénom Stellio qui signifie « étoile ».

Autant dire que Kemi Seba est une étoile qui brille dans le monde injuste des noirs de la diaspora. Ce combat, il l’a mené à plusieurs reprises sur le territoire français. Entre succès et échecs ainsi que les abandons de ses frères trop dubitatifs ou pas assez convaincus, ou encore trop violents pour comprendre le sens de son combat, l’homme se verra au final interdit de séjour dans son pays natal.

En effet, les autorités le trouvent trop dérangeant, trop véridique et difficile à faire taire. Il faut aussi préciser que Kemi Seba s’est retrouvé à plusieurs reprises en prison, notamment en 2014 après avoir assisté à une représentation du comédien fortement contesté Dieudonné. Les combattants qui embrassent la cause de Kemi Seba font partie de la tribu Ka actuellement établie au Sénagal.

 

Le combat d’aujourd’hui pour Kemi Seba

 

Notons que le personnage est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Supra Négritude. Un livre qui est en même temps une autobiographie qu’un récit de combats qui furent les siens, contre l’autorité, contre certains de ses propres frères, mais aussi contre lui-même. Aujourd’hui, le panafricaniste est la tête du mouvement anti-CFA lancé le 26 décembre, conjointement avec l’ONG  Urgences Panafricanistes (URPANAF).

 

Franck Zingbè

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.