Bannière
Bannière

Bénin : La société américaine ATR Cyber prend ses bases au Bénin

Bénin : La société américaine ATR Cyber prend ses bases au Bénin

L’heureux événement a eu lieu ce 25 juillet 2017 á l’hôtel Golden Tulip. Ce fut au cours d’une conférence de presse que l’annonce a été faite en présence du représentant du ministre des télécommunications et de l’ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin. ATR Cyber est pour ainsi dire une société américaine spécialisée dans la sécurisation des données cybernétiques.

« Doter le Bénin des meilleures technologies en matière de cyber-sécurité… », dixit Lucy Tamlyn

« Rendre le monde plus sûr en améliorant la sécurité des actifs, des données et des transactions personnelles et des entreprises », telle est la mission principale que s’est donné ATR Cyber. Un objectif qui se vérifie par le fait que le monde dans lequel nous évoluons est pensé et déterminé par le BIG DATA, un ensemble de données virtuelles, mais identitaires de chaque internaute. Des données sensibles dérobées et détournées à des fins malsaines comme le piratage de compte bancaire.

C’est donc dans un monde que celui-là que ATR Cyber compte s’imposer comme le garant de la sécurité des informations personnelles, mais aussi relavant du domaine public. Déjà présent sur le territoire américain où il travaille étroitement avec le gouvernement américain, la société a décidé de partager son expertise au-delà des frontières américaines. Pour le Bénin, ce nouveau partenariat de travail pourra permettre au pays de rehausser son niveau de sécurité dans le cyber espace pris d’assauts par les pirates informatiques.

« Doter le Bénin des meilleures technologies en matière de cyber-sécurité au même titre que les Etats-Unis », a affirmé l’Ambassadrice des Etats-Unis près le Bénin, Madame Lucy Tamlyn. Selon elle, la sécurité des data est un véritable challenge auquel le Bénin doit être prêt à faire face. Il faut dire que si en Afrique de l’ouest le Bénin est le premier pays à accueillir les services de ATR Cyber, celle-ci exerce déjà depuis 2016 au Cameroun.

Une menace qui n’épargne aucun secteur

On aurait tendance à croire, compte tenu de la nature des cybers attaques que ceux qui sont ciblées sont les personnes physiques uniquement. Pourtant, ATR Cyber rassure que même les données relavant du domaine gouvernementale (informations critiques) sont ciblées par les hackers. Une urgence entendue et comprise par la partie gouvernementale béninoise qui appuie fortement cette coopération qui entre d’ailleurs en ligne de compte des engagements politiques pris. « Sont ciblées les personnes morales de droit public et privée », a signifié Monsieur Serges Goudjo, représentant du ministre des technologies et des télécommunications.

Selon les statistiques de la banque Mondiale, en 2016 ce sont plus de 2000 millions de dollars qui ont été dérobés grâce à des techniques de cyber attaque sur le continent africain.Donc, l’objectif immédiat de cette coopération, c’est de faire en sorte que les pertes diminuent, une volonté qui passe par une « nécessité d’échanger entre différentes structures… », estime Cokou Gagnon, le directeur de l’ABETIC (Agence Béninoise des Technologies de l’Information et de la Communication).

Former les hommes, une nécessité

En sommes, il est question, en ce moment même où la plupart des activités humaines se digitalisent, d’offrir toute la sécurité et la confiance possible aux internautes. Pour aboutir, ATR Cyber propose plusieurs types de services dont, l’analyse des vulnérabilités, des tests de pénétration de votre système de sécurité pour en déceler les forces et faiblesses, des veilles sécuritaires, le cryptage des données, le cyber assurance et autres.

Mais plus important, ATR Cyber propose de former les techniciens aux meilleurs moyens et méthodes de sécurisation des cyberespaces. A ce propos, les lauréats du HackersLab qui a eu lieu dans le cadre de l’implantation des activités de ATR Cyber au Bénin il y a quelques mois seront les premiers à bénéficier de cette formation.

Selon les ATR Cyber, le Bénin a été choisi en raison de son positionnement géographique. C’est donc un choix stratégique dans la sous-région. ATR envisage aussi s’implanter dans l’Afrique de l’est, sa cible pour 2018 est la Tanzanie.

 

Bonheur Koyidé

Contributeur ( le grand angle )

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.