Bannière
Bannière

Bénin: Amétépé Louis Victor, victime de sa détermination à mettre fin aux pillages des ressources financières par l’administration des pêches.

Bénin: Amétépé Louis Victor, victime de sa détermination à mettre fin aux pillages des ressources financières par l’administration des pêches.

Fin de récréation au Port de Pêche de Cotonou. Plus de primes d’escalier illégaux  à certains employés de l’administration des pêches. L’administration des pêches dont la mission principale est entre autres d’assurer le respect de la législation des pêches en vigueur au Bénin, d’organiser les acteurs de la pêche en vue d’en assurer sa durabilité a été en réalité un bourreau enragé contre les pêcheurs depuis plus de deux décennies. Désormais Amétépé Louis Victor ,Président de l’Union Nationale des Pêcheurs Marins Artisans et Assimilés du Bénin (L’UNAPEMAB) entend mettre de l’ordre.

 

 

 L’administration des pêches  a purement et simplement transformé le port de pêches en fonds de commerce au travers de chantage, d’intimidation et de menaces à peine voilées. Les ressources allouées à la communauté des pêcheurs par les partenaires techniques et financiers sont systématiquement détournées. Il y a quelques années, le comptable du POPAC, l’organe devant assurer la cogestion du port de pêche, envoyé par l’administration des pêches, s’est enfui en plein jour avec des dizaines de millions de francs CFA sans que l’administration des pêches n’ait daigné porter plainte contre l’intéressé, en tout cas, pas à la connaissance des responsables actuels de L’UNAPEMAB, en l’occurrence son Président, Amétépé Louis Victor. A plusieurs reprises en effet, ce dernier a relancé l’administration des pêches sur ce dossier tumultueux sans que cette dernière n’ait pu justifier les diligences qu’elle a effectuées en vue de la manifestation de la vérité dans ce dossier. Ce fut une mafia bien organisée en réalité. Evidemment, ce crime financier a été rendu possible avec la complicité de certains membres de l’ancien Bureau de L’UNAPEMAB. A cause de ce broutage financier, tous les partenaires techniques et financiers notamment les Japonais ont abandonné la communauté des pêcheurs. Mais grâce à la détermination de l’actuel Président, le retour des partenaires est pour bientôt afin que ce fleuron de l’économie nationale retrouve toutes ses lettres de noblesse. Actuellement, il y a une grande campagne d’intoxication et de mensonge au port de pêche de Cotonou sur la personne du président de l’ Unapemab, Amétépé Louis Victor , compte tenu des grands changements et réformes qu’il mène dans ce port de pêche qui est resté pendant des décennies la vache à traire de certains Corrompus tapis dans les deux camps : Acteurs et Agents chargés de l’administration à qui il a retiré le biberon. Des dispositions sont en cours pour confondre ces délinquants dont la seule compétence est le vol et la satisfaction de leurs intérêts personnels au détriment de la communauté des pêcheurs. Pour certains, la communauté des pêches demeure toujours analphabètes pour leur concéder tout ce qui est point des recettes de l’Organisation. Une chose est sûre le Président Amétépé n’est pas le genre à être influencé,  c’est un homme de conviction. Il a encore l’appui des Organisations faîtières au plan national, sous régional et international. Le Président Talon doit diligenter en urgence, une enquête dans ce dossier afin que les auteurs et complice de ces  crimes restés longtemps impunis répondent de leurs actes.

 

Franck Zingbè

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.