Bannière
Bannière

Bénin / Education : L’honorable Claudine Prudencio en phase avec les défis de l’école

Bénin / Education : L’honorable Claudine Prudencio en phase avec les défis de l’école

Depuis  ce lundi 18 septembre 2017, toutes les écoles béninoises ont rouvert leurs portes. Ceci, après un peu moins de trois mois de vacances. Une rentrée scolaire qui rime avec une série de réformes du gouvernement du Président Talon que partage avec satisfaction la Présidente de la Commission de l’Education, de la Culture, de l’Emploi et des Affaires Sociales l’honorable Claudine Afiavi Prudencio. En témoigne son message adressé aux acteurs du secteur éducatif à la veille de la reprise des cours.

 

 

Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux ce dimanche 17 septembre 2017 et longuement relayé par les professionnels des médias, l’honorable Claudine Afiavi Prudencio souhaitait une bonne rentrée à tous les acteurs du système éducatif  béninois.

« Chers parents, enseignants et apprenants,Les vacances égrènent leurs dernières heures. Demain, lundi 18 septembre 2017, les écoles, lycées et collèges vont rouvrir leurs portes. En ma qualité de député et Présidente de la Commission de l’Education, de la Culture, de l’Emploi et des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale, j’ai une pieuse pensée envers tous les apprenants, les enseignants et les parents »

indique son adresse qui sonne comme un soutien franc à tous les maillons de la chaîne éducative nationale.

« Je forme à chacun des acteurs de notre système éducatif, le vœu que l’année scolaire 2017 – 2018 se déroule sans heurts et qu’elle soit la plus apaisée pour le bonheur de tous. Puissent la santé, le courage et la réussite être au rendez-vous. Particulièrement aux apprenants, je leur recommande l’assiduité et l’ardeur au travail.
Bonne reprise ! »

 

va t-elle conclure dans son message. La rentrée scolaire 2017-2018 est porteuse d’importantes réformes pour non seulement une amélioration de la performance des apprenants aux divers examens de fin d’année, mais aussi et surtout pour relever le défi de l’efficacité du système éducatif béninois. En dehors des mesures incitatives prises par le gouvernement au profit des enseignants et écoles s’ajoutent d’autres non moins importantes.On note par exemple la relance des cantines scolaires à travers le Programme national d’alimentation scolaire intégré dans les zones en insécurité alimentaire et en sous-scolarisation, un programme social que le gouvernement bénin a confié au Programme alimentaire mondial (PAM), à travers un accord de transfert de plus de 27 milliards de francs Cfa, signé en juillet 2017 dernier  à Cotonou pour nourrir sur quatre  ans près de 352.000 écoliers. A cela s’ajoute l’introduction de l’anglais dans le système éducatif béninois dès le cours primaire, pour compter de cette rentrée scolaire 2017-2018. L’opération va débuter par une phase pilote et toutes les écoles ne seront pas prises en compte d’entrée. Pour cette phase pilote, 216 écoles réparties dans 36 zones académiques à raison 3 zones par département, ont été retenues par le Gouvernement. Toutes ses actions viennent tombent à pic pour relever les défis nouveaux qui s’imposent à l’éducation appréciera la présidente de la commission de l’Education, de la Culture, de l’Emploi et des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale du Bénin l’honorable Claudine Afiavi Prudencio.

 

Franck Zingbè

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.