Bannière
Bannière

Bénin: plusieurs dizaines de boulangeries et pâtisseries en situation irrégulière bientôt fermées

Bénin: plusieurs dizaines de boulangeries et pâtisseries en situation irrégulière bientôt fermées

Le Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat,  Lazare Sèhouéto a rencontré  ce vendredi 13 Octobre 2017 dans la salle de conférence du ministère, les associations de défense des consommateurs et les acteurs du secteur de la boulangerie et de la pâtisserie.

 

 

Cette séance d’information qui s’est déroulée en présence des hommes des médias a eu pour objectif d’exposer aux différents acteurs et à l’opinion publique, les résultats des missions de contrôle, de vérification des conditions d’exercice des unités de production du pain. Elle lui a également permis de rendre publiques les différentes sanctions infligées aux contrevenants aux normes en vigueur dans le secteur de la fabrication du pain et autres dérivés au Bénin.

En effet, un an après la mise en demeure du gouvernement à l’endroit des unités de fabrication du pain, aux fins de se mettre en conformité avec la réglementation dans le secteur, les contrôles inopinés ont révélé des pratiques très graves. Il s’agit surtout de l’utilisation de substances nocives et interdites à la consommation, tel le bromate de potassium. Les inspections ont également mis en lumière les conditions sanitaires insuffisantes et dangereuses dans lesquelles est produit le pain, un élément de base dans l’alimentation quotidienne des Béninois.

Face à ces graves dysfonctionnements qui mettent en danger la santé et la vie de nos populations, le ministre Lazare Sèhouéto a mis en œuvre des mesures diligentes et fermes afin de mettre un terme au désordre dans ce secteur.

Le point des mesures coercitives fait état de la fermeture de plusieurs dizaines de boulangeries et pâtisseries en situation irrégulière et la destruction des tonnes de farines impropres à la consommation. Ces unités de production ainsi mises sous scellés ont, selon les textes en vigueur, un délai de trois mois pour se mettre en règle. Dans le cas contraire, elles se verront purement et simplement retirer leur agrément d’exercice de la profession de boulanger-pâtissier.

Partant du principe que la vie humaine n’a pas de prix, le Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat,  Lazare Sèhouéto a formellement proscrit le paiement d’amendes pour que seule demeure l’option de mise aux normes afin de prévenir tout risque de récidive. Ces mesures drastiques dans le secteur du pain, seront intensifiées et s’étendront très bientôt à d’autres secteurs de l’industrie agro-alimentaire. Ceci permettra de mettre définitivement un terme à la complaisance afin de mieux préserver la santé et la vie des consommateurs.

Le Ministre Sèhouéto a exhorté les associations de consommateurs à jouer pleinement leur rôle et à s’impliquer davantage dans la veille et la défense des intérêts des citoyens.

 

Franck Zingbè

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.