Bannière
Bannière

Bénin : grève de 48 heures pour exiger la libération d’un syndicaliste

Bénin : grève de 48 heures pour exiger la libération d’un syndicaliste

La Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB, la plus représentative), a décidé d’observer une grève d’avertissement de 48 heures, du mercredi 29 au jeudi 30 novembre prochain en vue d’exiger la libération immédiate du syndicaliste Laurent Mètognon, “abusivement mis en prison contre toute légalité en vigueur”, annonce un communiqué publié dimanche à Cotonou.

Selon cette même source, la CSTB, a également appelé à la mobilisation générale de toutes les fédérations syndicales, de tous les syndicats et de tous les travailleurs pour faire connaître un succès éclatant à cette grève d’avertissement.

Ancien président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Laurent Mètognon a été placé jeudi dernier, sous mandat de dépôt par le procureur de la République auprès du Tribunal de première instance de Cotonou, pour comparaître le 19 décembre prochain en audience de flagrant délit pour “corruption et abus de pouvoir”.

Il est poursuivi dans une affaire de placement de fonds de 17,5 milliards de fonds de la CNSS à la Banque Internationale Bénin (BIBE) contre une commission occulte de 71 millions de FCFA.

Selon le Conseil des ministres du 2 novembre dernier, Laurent Mètognon a été cité dans le rapport de vérification de l’Inspection générale des finances (Igf), de même que Mora Moussa et Célestin Ahonon, respectivement Directeur Financier et Directeur Général de la CNSS au moment des faits.

 

Avec AfrikaTV

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.