Bannière
Bannière

Revue de Presse : L’essentiel de l’actualité au Bénin ce mardi 11 décembre 2018

Revue de Presse : L’essentiel de l’actualité au Bénin ce mardi 11 décembre 2018

Chers internautes bonjour et merci de votre fidélité renouvelée à votre site d’information « Le Grand Angle« .

Ouvrons la page de la revue de presse avec « Matin Libre« . Appel À La Défense Des Droits De L’homme : Sévérin Quenum Dans Les Nuages écrit le quotidien. Le ministre de la Justice a appelé hier 10 décembre 2018 à la défense des droits de la personne à l’occasion de la célébration de la journée internationale des Droits de l’homme. Une position qui parait plutôt curieuse vu la situation de restriction systématique des libertés individuelles et collectives imposée depuis peu au Bénin. Me Sévérin Quenum se serait bien trompé de discours conclut le canard. Le ministre de la Justice, Sévérin Quenum vit-il la même la réalité que les Béninois? Le discours qu’il a fait hier lundi dans le cadre de la commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme tient-il vraiment compte de la situation qui prévaut actuellement au Bénin? s’interroge « Matin Libre »

Au chapitre politique on peut lire: « Dernières décisions de l’opposition pour contrer la rupture aux élections »:  FCBE vont seules, USL, RB et Restaurer l’Espoir ensemble nous apprend  « Le Béninois Libéré« . Le quotidien précise que rien est encore certain car Candide Azannai continuerait toujours de réfléchir. Parlant toujours des législatives « Le Matinal » publie : Réforme du système partisan: Patrice Talon va plus loin. Selon le journal, les grands hommes d’Etat ont marqué leur temps. Incontestablement. Sur les plans politique, socio-culturel, économique et sportif, le président de la République imprime sa marque. A quelques encablures des élections législatives de 2019, l’échiquier politique vient de subir une véritable recomposition. L’audace du chantre du « Nouveau départ » paie, et il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin poursuit « Le Matinal ». Par ailleurs, pour la crédibilité des élections législatives de mars 2019 et pour restaurer l’image du Bénin à l’international, il faut travailler pour le retour au pays de tous les exilés politiques. C’est du moins le souhait de Théophile Yarou, premier secrétaire exécutif adjoint du parti des forces cauris pour un Bénin émergent. L’information est à lire dans les colonnes de la plupart des journaux parus ce mardi 11 décembre 2018.

A l’instar de la mouvance au pouvoir, les forces de l’opposition peuvent également aller aux élections législatives de 2019 avec deux ou trois blocs politiques. Cela pourra bien être une option bien que la démarche en cours est de parvenir à une seule liste au niveau de l’opposition; a estimé le premier secrétaire exécutif national adjoint des forces cauris pour un Bénin émergent. Toujours au volet politique, « l’Informateur » titre : Législatives 2019: Déjà la guerre de stratégies entre la mouvance et les fcbe. Selon la même source, le ministre Houssou révèle sa dimension politique après sa démission du PRD. Au sujet du prétendu soutien des IMAMS de Porto-Novo au Président du PRD, « Les 4 Vérités » publie le démenti formel des imams « Djamious » de l’Ouémé.

Voyons à présent  les sujets abordés par le journal du service public « La Nation« …Protection et viabilisation des côtes balnéaires: 78 milliards pour sécuriser et valoriser la ville de Ouidah…Accord triennal avec le Bénin: Le FMI approuve un décaissement de 22 millions de dollars. Finissons le point de l’actualité avec « L’Economiste » qui s’intéresse à l’agriculture en Afrique de l’Ouest et se réjouit du 4ème rang que le Bénin occupe dans le domaine de la production du Karité.

Ainsi se résume l’actualité au bénin mardi 11 décembre 2010. A très vite.

 

Franck Zingbè

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.