Bannière
Bannière

Revue de Presse : L’essentiel de l’actualité au Bénin ce mardi 18 décembre 2018

Revue de Presse : L’essentiel de l’actualité au Bénin ce mardi 18 décembre 2018

Chers internautes bonjour et merci de votre fidélité renouvelée à votre site d’information » Le Grand Angle ». Ouvrons la revue de presse par la résurgence de l’affaire ICC-services qui occupe les colonnes des canards parus ce mardi 12 décembre 2018. A  Porto Novo, la capitale du Bénin, le procès ICC services a repris ce 17 décembre. Cette vaste affaire d’escroquerie qualifiée de version béninoise du scandale Bernard Madoff a mis sur la paille une centaine de milliers d’épargnants

Sur la vingtaine de prévenus, six sont dans le box des accusés de la CRIET, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, une juridiction spéciale. Dès cette première matinée d’audience à Porto Novo, la capitale du Bénin, on est entrés dans le vif des débats nous signale « Le Challenge« . Selon le journal, l’ancien président Boni Yayi serait dans l’oeil du cyclone « d’une escroquerie rocambolesque ». la pluparts des canards y sont allés avec divers arguments… »Boni Yayi pointé du doigt » clame  » Le Soleil Bénin info »… »Guy Akplogan plonge Topanou et Boni Yayi » renchérit « Les Pharaons« … »Yayi risque de passer complice d’escroquerie » ajoute « Le Potentiel« ..Procès ICC Services: Guy Akplogan accable Boni Yayi conclut  » Nord-Sud Quotidien« …A la barre ce 17 décembre, Guy Akplogan le PDG de ICC Services à l’origine de la gigantesque escroquerie évaluée à plus de 155 milliards de francs CFA (236 millions d’euros), La Cour a donné ce chiffre dès l’ouverture de l’audience…Dans sa première déposition, Guy Akplogan avait révélé avoir été plusieurs fois à l’époque à la présidence de la République, où il avait ses entrées. Il a été mis en difficulté par la Cour, qui l’a poussé à reconnaître qu’il exerçait dans l’illégalité, car ses services n’avaient pas de papiers réglementaires rapporte « Le Matinal » qui a mis un accent particulier sur les propos de Pascal Koupaki à la barre… »Fraternité » nous propose le film complet de l’audience à la Criet et précise que la justice veut faire la lumière sur 250 milliards collectés.

Au volet politique, « Le Béninois Libéré » lève un coin de voile sur les 17 membres du noyau dur du bloc républicain avant de confirmer que l’opposition politique ira aux législatives dans un seul bloc. Avec « Le Grand Jury » on peut lire : Congrès constitutif du parti de l’opposition constructive ce week-end à Ouaké: Soumanou Toléba et la FCDB disent non à une opposition d’apatride.

Finissons cette revue avec « Matin Libre » qui nous apprend avec désolation que Les responsables d’Ecobank ont publié un communiqué laconique après avoir causé pendant plusieurs jours de nombreux désagréments à leurs clients. Toujours déçus, certains partenaires comptent bien saisir la justice précise la même source.

Ces dernières semaines, les clients d’Ecobank ont connu de grosses difficultés. Beaucoup n’ont pas pu avoir accès à leurs comptes. D’autres ont eu de sérieux problèmes pour payer leurs salariés ou honorer d’autres engagements envers leurs partenaires. C’était la confusion totale. Une situation créée, dit-on, par des travaux de migration et d’optimisation de la plateforme technologique de la Banque. Pendant longtemps, la banque n’a pas cru devoir informer sa clientèle. C’est hier lundi seulement qu’elle a publié un communiqué pour expliquer l’invivable situation imposée à des milliers de clients.

Ainsi se résume l’actualité au bénin ce jour. A très vite.

 

Franck Zingbè

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.