Bannière
Bannière

La CPI suspend la remise en liberté de Laurent Gbagbo

La CPI suspend la remise en liberté de Laurent Gbagbo

La Cour pénale internationale (CPI) a suspendu mercredi soir la remise en liberté de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, après un nouvel appel déposé par le procureur au lendemain de son acquittement retentissant.

Les juges avaient ordonné plus tôt sa remise en liberté, ainsi que celle de son bras droit Charles Blé Goudé (ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes), après leur acquittement d’accusations de crimes contre l’humanité.

Mais, selon la CPI, les deux hommes doivent maintenant « rester sous la garde de la CPI » jusqu’à ce que l’appel du parquet contre leur libération soit entendu.

« En attendant la décision de la chambre d’appel sur l’appel du procureur (…) MM. Gbagbo et Blé Goudé resteront sous la garde de la CPI », a indiqué un porte-parole de la cour, basée à La Haye.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.