Bannière
Bannière

Rapt de Touristes au parc Pendjari : le ministre du tourisme sur les traces du drame

Rapt de Touristes au parc Pendjari : le ministre du tourisme sur les traces du drame

Suite à l’enlèvement de deux touristes français et l’assassinat de leur guide le 03 mai 2019 au parc animalier du Pendjari, le ministre du tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homéky a effectué une descente dans le Parc ce jeudi 09 Mai 2019.

A l’occasion le ministre a rencontré les responsables des lieux et les forces de sécurité pour des mesures hardies afin que ce drame ne se répète plus.

Le kidnapping de deux touristes français et le corps sans vie retrouvé de leur guide continue par préoccuper le gouvernement du Bénin. Cet évènement qui témoigne de réelles menaces sécuritaires dans le giron du parc animalier du Pendjari a suscité la descente sur les lieux du ministre du tourisme, Oswald Homéky. Au fait, cet incident n’est pas de nature à aider le gouvernement dans son effort de promotion du parc et par ricochet du tourisme.

Rapt de Touristes au parc Pendjari : le ministre du tourisme sur les traces du drame

Le ministre s’est dans ce cadre, entretenu avec les agents des eaux et forêts, de la police républicaine, les guides touristiques et responsables du Parc. Cette descente du ministre va permettre au gouvernement de disposer d’informations fiables pour situer les responsabilités et remonter les pistes en vue de localier les touristes disparus ou leur éventuelle destination.

Il faut noter que la descente débouchera sur de réelles avancées dans la gestion sécuritaire au parc Pendjari et ses environs avec des décisions majeures. La circulation et le périmètre faunique notamment les zones frontalières seront désormais très suivis par les forces de sécurité qui non seulement recevront de renfort pour faire barrière à toute menace pour la quiétude du parc. Nous reviendrons sur les autres décisions issues de cette descente dans un instant.

Oslo Chester WANOU

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *