Bannière
Bannière

Egypte : huit policiers tués dans une attaque contre un barrage au Nord-Sinaï

Egypte : huit policiers tués dans une attaque contre un barrage au Nord-Sinaï

Huit policiers égyptiens ont été tués mercredi dans l’attaque d’un checkpoint dans le Nord-Sinaï, où les forces de sécurité affrontent depuis plusieurs années une branche locale du groupe Etat islamique (EI).

L’attaque, qui a visé un barrage militaire à l’ouest d’Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï, « a fait huit martyrs parmi les forces de police », a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
Cinq « éléments terroristes » ont également été tués et certains ont pris la fuite, a ajouté ce ministère, précisant que les forces de sécurité suivaient « leurs mouvements ».

L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat.
Elle a eu lieu dans une région où les autorités soupçonnent l’EI de vouloir établir un nouveau fief après les revers du groupe ultraradical en Irak et en Syrie, et où elles ont lancé en février 2018 une vaste opération « antiterroriste ».

Le point de passage militaire visé mercredi est « actuellement encerclé par l’armée et la police » et des renforts y ont été déployés, selon une source de sécurité.
Trois membres d’une force paramilitaire sous l’autorité du ministère de l’Intérieur ont également été blessés dans l’attaque et ont été hospitalisés, selon une source médicale.
La télévision d’Etat a un temps indiqué que plusieurs points de contrôle pourraient avoir été attaqués et que le bilan pourrait s’alourdir.

Le Grand Angle Avec Slate Afrique

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.