Bannière
Bannière

Bénin / Education : le ministre Mahougnon apprécie les résultats du Bac 2019

Bénin / Education : le  ministre Mahougnon apprécie les résultats du Bac 2019

A l’annonce officielle des résultats du BAC 2019, le mercredi 10 juillet, à l’Office du Baccalauréat, le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Professeur Mahougnon KAKPO, a fait sa lecture des chiffres obtenus. Voici la quintessence de son décryptage face à la presse.

«…Nous sommes en droit d’être plus ou moins satisfaits compte tenu de la physionomie de ces résultats. Cela n’a pas été sans un effort avéré de la plupart des acteurs intervenant dans le processus de l’examen. Il y a, d’abord, la volonté marquée et affirmée du gouvernement de relancer le secteur de l’éducation et d’obtenir davantage de performances dans ce secteur très capital et vital pour le décollage économique de notre pays. Il y a, ensuite, la volonté des enseignants qui ont travaillé d’arrache-pied pour que les programmes d’études soient exécutés et également pour que l’encadrement des formateurs puisse se faire avec un regard assez pertinent.

Il faut rappeler qu’au cours de cette année, nous avons organisé deux examens blancs pour les candidats au BAC : un examen blanc sur le plan national et un examen blanc sous régional, dans le cadre de l’UEMOA. Nous avons déployé sur le terrain, la plupart de nos inspecteurs et de nos Conseillers Pédagogiques qui ont suivi les enseignants sur le terrain dans l’achèvement efficient des programmes d’études. Sur le plan du dialogue social, nous avons obtenu une année apaisée. Ce qui a contribué à la tranquillisation des consciences et des cœurs, à l’apaisement du climat social dans ce sous-secteur très délicat.

Bénin / Education : le ministre Mahougnon apprécie les résultats du Bac 2019

Il faut le dire, le niveau de préparation des organisateurs de l’examen a permis également de maintenir tout le processus en état pour qu’aucune faille ne soit observée. Tout cet ensemble a concouru aux résultats que nous pouvons positivement apprécier. Je dis positivement puisque c’est un début de décollage de notre système éducatif. Certes, dans ce sous-secteur, il y a encore beaucoup de réformes à opérer pour davantage de performances. Aujourd’hui, sur le plan national, l’effort entrepris par la plupart des acteurs et sous la vigilance du gouvernement a permis d’obtenir, à tous les niveaux (CEP, BEPC, BAC), de meilleurs résultats.

Si cela peut être un début d’encouragement, cela constitue également le début de la plupart des réformes que nous allons opérer pour que notre système éducatif puisse demeurer davantage pertinent. Je vous rappelle que le Programme d’Actions du Gouvernement a positionné l’éducation comme l’un des leviers sur lequel il faudra agir pour la restructuration et le décollage de notre économie nationale. A partir de ce moment, nous sommes obligés d’avoir une attention particulière pour ce sous-secteur. C’est pour cela que les résultats que nous avons obtenus doivent nous permettre de nous rendre compte de ce que, avec un peu plus d’effort, nous irons davantage plus loin.»

Justin AMOUSSOU

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.