Bannière
Bannière

Bénin/ Parlement : Le Président Vlavonou mécontent contre les cadres absentéistes

Bénin/ Parlement : Le Président  Vlavonou mécontent contre les cadres  absentéistes

Etant devenue une tradition à l’Assemblée nationale depuis la prise de fonction du président Louis G. Vlavonou, la cérémonie des couleurs passe désormais pour le canal d’échanges et de partage d’informations le plus direct entre l’instance dirigeante de l’institution et le personnel civil et militaire. Les remarques et observations faites par le président de l’Institution à tout le personnel ce lundi 22 juillet 2019 après la montée des couleurs en disent long.

« J’aurais pu vous informer par écrit ou encore aller directement aux sanctions mais j’ai préféré vous en parler d’abord à la cérémonie des couleurs parce que j’ai réinstauré cette pratique pour qu’on se parle directement les lundis matin avant de démarrer la semaine de travail » a expliqué le président de l’Assemblée nationale ce matin alors qu’il exprimait son mécontentent pour les des cas de retard et d’absence au poste notés dans l’administration.

Mettant le Secrétaire général administratif et les autres responsables à divers niveaux de l’Administration face à leurs responsabilités, le président de l’Assemblée nationale s’est montré intransigeant sur les questions de principe et de bonne gouvernance. « Je ne comprends pas pourquoi un fonctionnaire peut être absent à son poste alors qu’il est payé pour faire un travail donné. Les prochaines fois, je prendrai des sanctions conséquentes », dira-t-il d’un ton suffisamment grave, mettant à l’index le personnel d’appui affecté dans les différentes commissions permanentes de l’Assemblée nationale.

En effet, le président Louis G. Vlavonou a profité de la cérémonie des couleurs de ce lundi pour faire, en guise d’avertissement, des reproches aux travailleurs de l’Assemblée nationale sur un certains nombre de mauvaises pratiques dont le retard et les absences répétées au poste. Sur la question, le président de l’institution s’est fait assez clair : « des sanction tomberont désormais ».

Voici donc qui illustre de fort belle manière, la rigueur et la fermeté qui caractériseront le management du président Louis G. Vlavonou à la tête du « Parlement de type nouveau » dont il rêve pour le Bénin.

Florent Fidèle Ahotondji

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.