Bannière
Bannière

Une nominée à choisir à tout prix : Osnia GBANKOTO, le volontariat est dans mon sang

Une nominée à choisir à tout prix : Osnia GBANKOTO, le volontariat est dans mon sang

«Une enfance et un cursus académique commun aux béninois». C’est ainsi qu’elle se définit. Quant à vous dire pourquoi devenir une juriste publiciste après avoir décroché un baccalauréat scientifique, elle vous répondra sans finesse feinte que « ma vie est un choix et je me donne les moyens d’assumer mes choix de vie ».

À 23 ans, Osnia GBANKOTO a connu un parcours que le futur saura valoriser à la mesure de ses ambitions nobles. Juriste et Journaliste, il lui en fallait plus. Ce plus que notre système éducatif n’inculque pas encore à son élite mais, ce plus qui habite votre âme et ne vous quitte plus jamais. Ce plus qui vous révèle à vous même, qui vous ouvre la voie lactée du bonheur. Ce plus sans lequel vous n’êtes rien, ce plus qui vous faire dire enfin « je suis ». Pour Osnia GBANKOTO, ce plus n’est ni plus ni moins que: «être au service des autres sans conditions: le volontariat».

C’est ce à quoi se résume la vie de notre nominée aux Prix Internationaux de Leadership et du Volontariat 2019. À noter que le Bénin ne saurait être mieux représenté. Il ne nous faut pas demander pourquoi? Sans quoi, nous serions obligé d’admettre qu’outre ses belles notes au primaire et au secondaire, qu’au delà d’un vif intérêt pour la lecture et l’ecriture, malgré avoir remporté en 2013 le 3ème prix du concours PROLAF (Promotion de la Langue Française) sur le plan national, Osnia perd tout son charme devant les inegalités sociales. Un trait de caractère qui justifie le pourquoi de son amour pour les droits humains ainsi que la nécessité de donner de sa volonté, de sa détermination et de son temps pour promouvoir ce que «nul ne peut réclamer s’il n’en a pas droit».

Son initiative  » I know the law” est un cri de cœur pour ce qui ignore que la femme a des droits, qu’elle se veut émancipée dans sa famille et protégée par son homme et sa communauté. C’est dans ce cadre qu’elle se bat bénévolement à faire la lumière sur les initiatives féminines émergentes. « I know the law » va plus loin. Elle nous interpelle à être de bons citoyens par le devoir de connaître nos lois. Un engagement que notre «soft woman» traite avec le plus grand respect et avec la plus noble des dévotions. Cependant, son engagement pour la promotion et la protection des droits humains n’a pas étouffé son ardeur pour l’érection d’un cardre de vie sain et la preservation de l’environnement.

On pourrait dire qu’à 23 ans Osnia a de quoi vouloir se reposer. Mais Non, elle est avide de connaissances à mettre au service de l’Afrique. Questionnez le Centre Régional de Leadership YALI-Dakar, son nom y est inscrit. Caressez l’Ambassade des États-Unis près le Bénin, vous entendrez encore parler d’elle.
Le Grand Angle croit que demain se construit avec des talents, des esprits innovateurs, des cœurs grands à l’ouvrage et des âmes bonnes pour accomplir l’œuvre du développement. Osnia GBANKOTO est en tout cela.

Votez pour elle à travers ce lien https://gydc.typeform.com/to/qDRAVO

Romaric HOUENOU de DRAVO

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.