Bannière
Bannière

Zéna FADOUL/ DG librairie SONAEC : une femme de passions vu du cœur

Zéna FADOUL/ DG librairie SONAEC : une femme de passions vu du cœur

On lui donnera 27 années de vie ,mais il faut à son honneur, lui concéder ce qu’a 83 ans, bien de personnalités influentes n’ont pas su développer ou concrétiser: «le cœur à la famille». Zéna FADOUL, Directrice-Générale de la librairie SONAEC a livrée dans la plus grande simplicité au journal Le Grand Angle ses passions et les secrets de son cœur.

Le Grand Angle (G.A) : Aussi inhabituel que cela puisse paraître dans l’histoire des interviews, le G.A voudrait entamé la vôtre par cette « pique » : «Votre plus grande crainte» ?

Zéna FADOUL (Z.F) : …Sourire… S’il y a une phrase que je ne cesse de me répéter constamment, c’est bien celle-ci: «je n’ai pas le droit à l’échec». Quelques soit ce que j’entreprends je mets mon cœur à l’ouvrage. Je me donne à 100%. Et comme vous devez le savoir, il est difficile de surmonter l’échec là où vous y avez mis du cœur. Alors ma principale crainte est d’échouer. Échouer face à un challenge mais surtout dans la transmission à mes enfants des valeurs acquises de l’éducation reçue de mes parents.

Le G.A: Vos enfants aviez-vous dit Madame FADOUL? Combien en avez-vous ?

Z.F : Dieu m’a fait grâce de trois enfants. C’est une bénédiction que je savoure au quotidien et que je prendrai du plaisir à savourer le restant de mes jours à les voir courir, grandir, se construire et s’affirmer. Vous savez, les enfants c’est non seulement le témoignage d’une grande partie de ce que vous avez été mais c’est également demain, l’espoir, l’avenir. Puisse Dieu les protéger pour des lendemains meilleurs.

Le G.A : Zéna FADOUL vient d’evoquer deux fois Dieu. Serait-elle croyante ?

Z.F : …Rire… Oui bien sûr que Zéna FADOUL est croyante. Elle est chrétienne et retenez simplement cela. Je pense qu’il est difficile de ne pas croire en une force suprême au dessus de nous. Un Être qui veille sur nous, sur nos familles, sur nos rêves et sur tout ce que nous tenons le plus à cœur. Je vous l’ai dit, je viens d’une famille croyante qui m’a donné le meilleure d’elle pour m’éduquer convenablement et m’inculquer sa vertu. Comme elle, je crois en Dieu, il est dans mon cœur chaque jour qu’il me donne. Il est bon de croire en lui car il vous permet de realiser de grandes choses.

Le G.A : Dieu est donc au centre de votre vie. Que vous a t’il permis à ce jour de realiser de plus grand dans votre vie ?

Z.F : Sans réfléchir c’est d’être mère. Ce que je considère avoir accompli de plus grand dans ma vie, c’est d’être mère. C’est une grâce divine énorme que de réussir à être en vie après avoir traversé la frontière qui sépare la vie de la mort pour donner vie à un espoir de demain. Alors imaginez l’avoir fait à plusieurs reprises? Ce disant, j’ai une forte pensée pour toutes ces femmes qui ont perdu la vie en voulant en donner. Une forte pensée egalement pour tous ses enfants, espoirs d’un lendemain meilleur qui doivent porter sur eux le lourd fardeau de grandir sans leurs parents. Ils méritent toute notre attention et c’est ce pourquoi mon action sociale principale est dirigée vers les orphelinats et l’éducation des enfants. On devrait considérer qu’un enfant qu’on perd est une part de notre cœur qui s’envole. Le bien-être des enfants, c’est ma passion.

Le G.A : En dehors des enfants avez-vous d’autres passions ?

Z.F : Mon travail, ce que je fais ici. C’est tellement passionnant de travailler pour l’éveil de la culture avec un personnel charmant, attentionné et dévoué. Si je dois vous faire une confidence, c’est de vous dire que mon equipe est ma deuxième famille. L’osmose entre elle et moi est la raison de ce qu’on accompli de noble. En outre, je dois avouer que voyager me passionne beaucoup.

Le G.A : Comment avez-vous déposé votre valise à la librairie SONAEC ?

Z.F : C’est un dépôt de valise que je dois à mon beau-père à qui je dois une fière reconnaissance pour avoir placé en moi toute sa confiance. Je crois qu’il a dû certainement realiser avant moi même que je m’y découvrirai une passion. Comme on dit, «les parents sont plus prompts à lire plus vite dans le cœur de leurs enfants qu’eux mêmes».

Le G.A : Où se voit Z.F dans cinq ans?

Z.F : Zéna se voit encore ici dans cinq ans. À la librairie. Le challenge que je me suis donné, c’est de ramener la librairie à ce qu’elle était avant. Je pense même qu’on pourrait aller au delà de ce qu’elle était. Ce serait pour moi une grande satisfaction et en même temps un accomplissement personnel.

Le G.A : Et bien après cinq ans? Une aspiration particulière ?

Z.F : Bien après cinq ans, je ne sais exactement où ça sera, mais il est sûr que je serai encore Afrique. Au Sénégal peut-être mais ce sera en Afrique. Il est vrai que le Sénegal m’a laissé de bons souvenirs notamment quand j’étais à XEROX Sénegal de 2011 à 2014 en tant qu’Assistante de Direction. Il est aussi vrai que le Burkina Faso (ma troisième patrie) reste également une option sérieuse. Une aspiration particulière, oui.Dans mon cœur vit et grandit le projet de construction d’un grand centre moderne de jeux pour enfants. Ceci afin que tous les enfants quelques soient leurs classes sociales puissent s’y divertir sans avoir à voyager pour en découvrir un. Ce serait merveilleux je crois.

Le G.A : Devise de Zena FADOUL…

Z.F : Le respect de soi, le respect envers les autres. Je me retrouve à travers toutes les personnes qui partagent ces valeurs. Pour tout dire, s’il y a une valeur cardinale à laquelle je consacre toute mon énergie, c’est que ma famille est mon cœur.
La phrase est dite: «Ma famille est mon cœur». Regardez-là au delà de son titre. Vous découvrirez une femme sensible, un grand cœur, une redoutable arme de transformation. Cependant vous n’aurez pas tout vu. Vous aurez certainement vu le sourire sur lequel il est écrit famille et sympathie, mais sans la faire parler, vous aurez manqué de voir ce que le Grand Angle livre à votre découverte: le gros cœur sur lequel il est écrit «ENFANTS».

C’etait pour vous, Zéna FADOUL.

Romaric HOUENOU de DRAVO

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.